Un mur du salon est bien et joliment occupé… quatre étagères pour y poser de jolis livres ; de chaque côté, de l’art ; sur toute la longueur, une ligne de meubles suspendus ; quelques menus objets et des touches du bleu que l’on retrouve ailleurs. 

UN MUR BIEN OCCUPÉ

UN MUR BIEN OCCUPÉ

UN MUR BIEN OCCUPÉ

UN MUR BIEN OCCUPÉ

UN MUR BIEN OCCUPÉ

UN MUR BIEN OCCUPÉ

UN MUR BIEN OCCUPÉ

UN MUR BIEN OCCUPÉ

UN MUR BIEN OCCUPÉ

UN MUR BIEN OCCUPÉ

UN MUR BIEN OCCUPÉ

UN MUR BIEN OCCUPÉ

UN MUR BIEN OCCUPÉ

UN MUR BIEN OCCUPÉ
UN MUR BIEN OCCUPÉ
UN MUR BIEN OCCUPÉ

UN MUR BIEN OCCUPÉ

UN MUR BIEN OCCUPÉ

UN MUR BIEN OCCUPÉ

UN MUR BIEN OCCUPÉ

UN MUR BIEN OCCUPÉ

UN MUR BIEN OCCUPÉ

UN MUR BIEN OCCUPÉ

UN MUR BIEN OCCUPÉ

UN MUR BIEN OCCUPÉ

UN MUR BIEN OCCUPÉ

UN MUR BIEN OCCUPÉ

UN MUR BIEN OCCUPÉ

UN MUR BIEN OCCUPÉ

Franzon du Rietz

©