Le Jardin de Cheval Blanc Paris

C’est au 7ème étage de Cheval Blanc Paris que Le Jardin prend ses quartiers d’été. Cette nouvelle terrasse verdoyante et paisible s’étend sur 650 m2 et permet de découvrir la vue incroyable dont dispose ce bâtiment historique. Les chefs Arnaud Donckele et William Béquin ont choisi de placer deux ingrédients de saison au cœur de la carte de ce restaurant à ciel ouvert : la fraise et la tomate. Au dessert, Maxime Frédéric signe des créations sur ce même thème frais et ensoleillé, avec notamment une île flottante aux fraises des bois et fleur d’oranger. Des assiettes aux saveurs de la Méditerranée à associer aux cocktails du chef barman Florian Thireau, secoués à la minute avec une série d’ingrédients innovants. 

8 Quai du Louvre, 75001 Paris. Du 25 mai au 15 septembre.

Le Roof de l’hôtel Madame Rêve

A peine ouvert, le bar perché de l’hôtel Madame Rêve attise déjà la curiosité. Mieux vaut donc arriver tôt parce que le Roof ne prend pas les réservations. Au dernier étage de la Poste du Louvre tout juste rénovée, le panorama sur Paris est splendide mais les meilleures tables se situent en face de l’église Saint-Eustache. Si le restaurant La Plume se loge au niveau inférieur, le Roof propose uniquement une carte réduite de cocktails signatures comme le Paloma Picasso au pamplemousse et romarin, twisté par de la Téquila Bianco et le Parfum d’été à l’eau de vie de cidre, agrémentée de concombre, fraise et lavande. Des concoctions à siroter en grignotant une petite sélection de rolls (saumon, spicy tuna, végétarien).

43 Rue Étienne Marcel, 75002 Paris.

La suite Girafe

Romain Ricard

Paris Society a encore frappé. Après Girafe, son restaurant de la Cité de l’architecture, le groupe a inauguré La Suite Girafe au 9ème étage du bâtiment. Dans les années 30, cet espace et sa terrasse constituaient l’appartement de fonction du conservateur du musée. Entièrement décoré par Joseph Dirand, le lieu élégant est désormais un restaurant de 100 couverts doté d’une vue époustouflante sur la Tour Eiffel. Côté food, la carte mise sur de bons produits de la mer valorisés dans des assiettes fraîches et gourmandes, comme le filet de Saint-Pierre, fèves, artichauts, sucrines et les linguines, langouste, tomates; aromates. Un cadre paisible et incroyable comme il en existe peu à Paris. 

1 Pl. du Trocadéro et du 11 Novembre, 75016 Paris.

Le bar sur le toit de l’hôtel Rochechouart

Encore confidentielle, la terrasse de l’hôtel Rochechouart est plantée au 9ème étage de l’établissement du groupe Orso (Hôtel Ami, Hôtel Wallace). L’adresse située dans le 9ème arrondissement de Paris dispose d’un panorama incroyable sur la capitale, et notamment d’une vue plongeante sur le Sacré Coeur. Comme l’hôtel, cet espace extérieur de 100 m2 est décoré par le duo Festen, à qui l’on doit également Les Roches Rouges et le Belmond Splendido Mare à Portofino. A la carte à partir de mi-juin : des spécialités italiennes comme un vitello tonnato. D’ici là, un très bon spot pour siroter un cocktail au soleil.

55 Blvd Marguerite de Rochechouart, 75009 Paris. Ouverture le 9 mai et offre déjeuner à partir de mi-juin.

Le restaurant Mun

Romain Ricard

Ouverte entre les deux confinements, Mun est l’adresse la plus secrète du groupe Paris Society. Située au dernier étage d’un bâtiment des Champs-Elysées, cette terrasse très agréable dispose d’un cadre et d’une vue exceptionnels. La carte aux multiples inspirations asiatiques fait la part belle aux produits de la mer, avec un black cod miso très fondant et une myriades de sashimi, tataki et california. Réservation indispensable.

52 Av. des Champs-Élysées, 75008 Paris.

Mun

The post Paris : 5 rooftops à tester cet été appeared first on MilK Decoration.

©