« Toucher le feu » au Musée Guimet 

Sculpture blanche conique arrondie, Hattori Makiko (née en 1984), 2019 Japon, Grès recouvert à l’extérieur et à l’intérieur de minuscules fagots d’argile rasé, 35,5 x 28,5 cm © RMN-Grand Palais (MNAAG, Paris) / Thierry Ollivier

Guidé par l’envie de redonner aux femmes céramistes japonaises la place qu’elles méritent dans l’Histoire de l’art, le Musée Guimet présente, jusqu’au 3 octobre 2022, l’exposition “Toucher le feu”. Une exploration de la création féminine depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale jusqu’à aujourd’hui, dans toute sa grandeur et son originalité, des matières aux sujets.

Simon Hantaï à la Fondation Vuitton

Simon Hantaï, Tabula, [Paris], 1980, Acrylique sur toile, 295 × 466 cm, Collection particulière © Archives Simon Hantaï / ADAGP, Paris 2022 © Fondation Louis Vuitton / David Bordes.

Ce sont 150 œuvres de Simon Hantaï ​qui sont présentées sur trois niveaux du bâtiment de la Fondation Vuitton, jusqu’au 29 août. Organisée à l’occasion du centenaire de la naissance du peintre, cette exposition retrace la carrière de l’artiste français d’origine hongroise, à travers les grandes périodes de son répertoire. La moitié de la rétrospective événement se constitue de toiles encore jamais révélées au public et couvre la production de Simon Hantaï sur les années 1957-2004. 

Romy Schneider à la Cinemathèque

Le Procès, Orson Welles, 1962 © Cantharus Productions N.V 

Après une exposition sur Jean Paul Gaultier, la Cinemathèque rend hommage à Romy Schneider cet été. A travers des costumes, des affiches, des photographies, des archives, des interviews et des extraits de films, la rétrospective retrace la carrière de cette icône de cinéma. De Sissi à ses collaborations avec Claude Sautet, Claude Chabrol ou encore Orson Welles, ce parcours retrace la carrière audacieuse de l’actrice disparue en 1982.

Mirdidingkingathi Juwarnda Sally Gabori à la Fondation Cartier

Thundi – Big River, 2010, Peinture polymère synthétique sur toile de lin, 196 × 306 cm, Collection privée, Sydney, Australie © The Estate of Sally Gabori.
Photo: © Mark Pokorny.

Jusqu’au 6 novembre prochain, la Fondation Cartier pour l’art contemporain présente la première exposition entièrement consacrée à l’artiste aborigène Mirdidingkingathi Juwarnda Sally Gabori hors de l’Australie. Cette rétrospective présente une trentaine d’œuvres monumentales signées par la peintre disparue en 2015. C’est une décennie auparavant, vers l’âge de 80 ans, qu’elle démarre sa pratique dans des couleurs vibrantes et dans un style personnel. 

The post Les expositions à ne pas manquer cet été appeared first on MilK Decoration.

©