C’est en 1985 que l’artiste Charles Matton réalise ses premières reconstitutions de lieux dans des formats miniatures. Une activité dans laquelle il se lance afin de photographier ces espaces imaginaires de poche, pour ensuite les peindre. Deux ans plus tard, il commence à fabriquer des boîtes plus abouties. Des intérieurs pensés comme de véritables sculptures dans un réalisme bluffant. C’est cette partie du répertoire de l’artiste – également cinéaste et écrivain – que présente la galerie parisienne Dumonteil Contemporary jusqu’au 21 mai prochain. L’accrochage confronte les boîtes de Charles Matton et ses photographies tirées dans de très grands formats pour certaines. Une mise-en-scène inédite qui interpelle en se jouant des échelles et permet de découvrir l’univers poétique, et presque suspendu dans le temps, de cet artiste pluridisciplinaire.

Autoportrait dans Le Grand loft, New York 26e rue, 1987
Canapé blanc dans un salon blanc, 1989
Bow Window avec un bull terrier, 1989

The post Le monde miniature de Charles Matton exposé à Paris appeared first on MilK Decoration.

©