En été, on met les légumes et les fruits en piédestal. Les concombres, en particulier, tombent parmi nos aliments préférés. Que ce soit pour en faire une délicieuse salade ou à consommer comme collation healthy, ils sont une solution parfaite ! Et c’est encore mieux, si on les récolte directement de son propre jardin. Néanmoins, il faut faire attention à certains points pour profiter d’une récolte saine, abondante et délicieuse. A votre attention donc une erreur grave à ne pas faire lors de la cueillette des concombres et quelques astuces en bonus.

Focus sur les 3 erreurs fatales à ne pas faire lors de la cueillette et la culture des concombres

vigne concombre fleurs feuillage sain recolte pots

L’erreur à ne pas faire lors de la cueillette des concombres

Beaucoup de jardiniers font une grave erreur (parfois fatale) en ramassant les concombres du potager. Et cela est généralement dû au fait qu’on ne se rend pas compte des conséquences d’un acte aussi simple. De quoi parle-t-on exactement ?

Il s’agit tout simplement de la façon dont on enlève le fruit de la vigne. Pour mieux illustrer le cas, imaginons le scénario suivant. On se promène dans le jardin, on voit un concombre délicieux et on se précipite directement pour la récolter. Cependant, car on n’utilise que ses mains pour cette fin, on risque en effet de déchirer la vigne elle-même en cueillant le concombre en question. Cela de sa part pourrait non seulement affaiblir la plante mais aussi créer une condition préalable à l’apparition de parasites.

La solution :

Pour éviter une telle situation, on vous conseille juste de récolter les concombres toujours à l’aide de ciseaux. De plus, n’oubliez pas la tige. Si celle-ci reste sur la vigne, cela peut empêcher la croissance des jeunes concombres sur la plante.

Couper le légume attentivement de la vigne et utiliser toujours un outil convenable

couper concombre de la vigne avec couteau recolte legumes

Pourquoi le concombre est amer ? Faire attention à l’arrosage correct

Rien ne diminue le plaisir de la récolte fraîche des concombres tant que le fait de mordre un légume avec impatience et de constater son goût amer… Là de nouveau, la saveur désagréable est généralement le résultat d’une erreur. Cette dernière est liée aux conditions de culture et plus particulièrement l’humidité incohérente.

Normalement, les racines des concombres ont besoin d’une humidité constante. Sinon, ils perdent de saveur et deviennent durs. L’arrosage correct s’impose alors comme un facteur primordial pour éviter la récolte amère.

La solution :

Arroser correctement les plantes en faisant attention à la fréquence et aux quantités adéquates. Pour ne pas faire une erreur d’arrosage (excessif ou insuffisant), la meilleure alternative est de suivre la règle de l’arrosage en profondeur. Cela veut dire d’arroser abondamment les concombres (en profondeur et plus longtemps) mais moins de fois par semaine. Du coup, afin de décider si le temps d’arrosage est venu, on peut vérifier le sol. Pour cela, il faut juste insérer son index dans le sol autour de la plante. Si la terre est humide, il vaut mieux attendre 1 à 2 jours, puis vérifier à nouveau. Si le sol est sec, il faut effectuer un arrosage généreux.

L’arrosage adéquat influence largement le goût final de la récolte

vigne concombre fleurs feuillage sain recolte pots

Ne jamais négliger les signes de maladies des concombres

Les parasites et les maladies courantes sont le pire ennemi de tout jardinier. Sous conditions normales, on prend toutes les mesures nécessaires pour prévenir leur apparition ou remédier vite à une situation problématique. Néanmoins, l’été est une saison fortement chargée de soins pour de nombreuses espèces différentes. On se sent souvent tiraillé par les besoins des plantes du jardin, du potager ou à l’intérieur. Cependant, il est important de tenir le coup et de ne pas baisser la garde car c’est le moment où les intrus sont en plein essor. Et nos fruits et légumes préférés s’avèrent être les victimes les plus vulnérables.

La solution :

Il est très important de rester vigilant et de vérifier régulièrement les concombres. Généralement, les parasites ont tendance à ravager les plantes tout d’un coup. Voilà pourquoi, dans le cas idéal, on inspecte les concombres chaque jour.

D’ailleurs, parmi les ennemis les plus connus, on trouve les maladies fongiques ou cryptogamiques. Si donc vous apercevez les moindres signes d’infection, ne tardez pas à couper toutes les parties abîmées. Aussi, procédez immédiatement à un traitement adéquat avec des produits spéciaux ou des solutions naturelles.

Les maladies et les parasites peuvent totalement détruire la récolte, n’oubliez pas à y faire attention

maladies sur concombres mildiou traitement conseils jardinage potager

Sources :

©gardeningchannel

©simplemost

The post Le guide complet pour une cueillette de concombre réussie appeared first on Archzine.fr.

©