Le hasard fait bien les choses. Au cours de son année d’études à Londres, Bettina Kiehnle découvre la marque danoise Frama en tournant les pages d’un numéro de MilK Decoration. Immédiatement fascinée, elle décide d’aller passer un week-end à Copenhague pour visiter la boutique de Frama où elle fait la connaissance de son fondateur, Niels Strøyer Christophersen, avec qui la connexion est immédiate. Cette rencontre avec le jeune Danois – désormais devenu un ami – est déterminante pour la suite du parcours de Bettina.
Après la capitale britannique, la jeune Mexicaine passe une année d’études supplémentaire à Los Angeles où elle visite The Apartment by The Line et The Future Perfect. Au cours de ses années à l’étranger qui lui ont permis d’obtenir son Master après des études de communication au Mexique, Bettina parcourt de nombreux showrooms, boutiques, galeries et salons, à la recherche d’inspiration, imaginant peu à peu son propre concept.

In My Apartment
De retour dans sa ville d’origine, Mexico, elle fait le pas et se lance dans sa passion pour le design et l’art, en créant en août dernier, IMA, un lieu mystérieux et novateur au nom à double sens. Premièrement, les initiales font référence à “In My Apartment” puisqu’il s’agit du lieu de vie de Bettina, situé dans le quartier tendance de la Roma. Deuxièmement, IMA signifie “le présent” en japonais. “Dans ce monde où la technologie et les téléphones portables sont omniprésents, nous oublions parfois d’être présents”, souligne Bettina.
À la fois galerie, showroom et espace culturel, IMA est un hybride dont l’esthétique s’inspire du design japonais et scandinave, ainsi que du travail d’Axel Vervoordt basé sur la philosophie du wabi-sabi. “Ici, les gens et les pièces interagissent et dialoguent entre eux”, dit Bettina. “Après avoir terminé de concevoir l’espace, j’ai senti que quelque chose manquait. Il s’agissait de cette touche latino”, ajoute-t-elle. “Je me suis rendu compte qu’il fallait que j’introduise des éléments de mon identité, de mon pays, quelque chose de plus chaleureux ; je me suis donc inspirée de l’utilisation des couleurs de Barragán sur les murs, mais j’ai choisi des tonalités différentes, comme, par exemple, un vert olive et un ton terre cuite.”

 

La communauté IMA
Les meubles et objets qui sont tous à la vente – et dont plusieurs ne se trouvent nulle part ailleurs au Mexique – s’accompagnent d’œuvres d’art choisies en collaboration avec Ana Pérez Escoto, commissaire d’exposition indépendante et fondatrice de la galerie Peana (présente à New York et à Monterrey, au Mexique).
La Metropolitana, Tezontle Studio, Fernanda Villarreal et Pablo Rasgado sont quelques-uns des représentants du design mexicain, en pleine ascension. “Le Mexique vit une renaissance créative en général et Mexico est devenue la ville d’Amérique latine la plus importante en matière de design. Nous avons des artistes et des artisans extraordinaires et il y a de plus en plus de designers étrangers qui s’installent ici”, souligne la fondatrice d’IMA. Côté international, des pièces du Colombien Saúl Sánchez côtoient celle de la marque danoise Frama, grâce à laquelle tout a commencé dans l’esprit de Bettina.
Bien plus qu’un simple lieu de vente et tendant à offrir des expériences davantage personnelles dans un espace plus humain qu’un magasin de meubles conventionnel ou une galerie aux quatre murs blancs, IMA vise aussi à créer une véritable communauté. Des expériences culturelles, éducatives et gastronomiques sont ainsi programmées régulièrement, comme, par exemple, un dîner pour 25 personnes avec le chef Marco Carboni, le 7 novembre dernier. En 2019, IMA prépare sa participation au Salon Zona Maco qui aura lieu à Mexico du 6 au 10 février 2019.
“D’après le designer et auteur japonais Shigeru Uchida, la seule chose qui est permanente, c’est le changement”, note Bettina. “Chaque fois que les gens viendront ici, ils découvriront quelque chose de différent, qu’il s’agisse d’une transformation comme un mur peint d’une autre couleur, ou bien d’un nouveau vase, d’une table ou d’une œuvre.”

_
Texte : Karine Monié – Portrait : Ashley Frangie – Photos : Maureen M. Evans
Pour plus de renseignements, rendez-vous sur studioima.com

©



AnywayAnyday RU UA DE US


Related Post:


Aliexpress WW
Coolicool WW