C’est en cherchant l’un des appartements les plus inspirants d’Airbnb que nous sommes tombés sur le cocon familial de Claire Clerc. Installé à quelques pas de la rue des Pyrénées, cet écrin baigné de lumière arbore un décor aux influences plurielles, entre héritage et modernité. Un lieu haut en couleur, finement pensé par la propriétaire, architecte et amoureuse de belles choses. Visite.

MLKDCO_CLAIRE_CLERC-1427_HD

MLKDCO_CLAIRE_CLERC-1347_HD

Sur le canapé, une série de coussins en velours Maison de Vacances, aux teintes chaudes et chatoyantes, et une touche florale signée Racine

 

Depuis combien de temps vivez-vous dans cet appartement ?
Nous sommes arrivés il y a un an. Nous venions de Faidherbe dans le 11e arrondissement, c’était difficile pour nous de quitter ce quartier…

Pourquoi avez-vous choisi cet endroit ?
C’est l’arrivée de notre numéro 3, Gustave, qui nous a conduit à chercher une surface plus grande. Nous souhaitions nous projeter à long terme avec nos 3 enfants et leur offrir un espace personnel à chacun.
Cet appartement nous a d’abord séduit par ses grands espaces. Nous lui trouvons aujourd’hui de nombreux autres avantages comme le quartier, la luminosité, les voisins…

Dans quel quartier se trouve-t-on ?
Nous sommes à 5 minutes de Gambetta. Notre rue est à sens unique et très peu de voitures circulent. Ce qui apporte à ce quartier un calme particulièrement rare à Paris. Juste à proximité, la rue des Pyrénées est riche en commerces de bouche ; un plaisir pour les papilles. Le quartier est très familial, les voisins, amis et commerçants nous appellent par nos prénoms ; un vrai esprit de village dans Paris ! De l’autre côté c’est la campagne à Paris avec des maisons insoupçonnables et inimaginables dans notre capitale… Tout cela à seulement cinq minutes du métro : le bonheur !

 

MLKDCO_CLAIRE_CLERC-1353_HD

MLKDCO_CLAIRE_CLERC-1332_HD

 

Comment était l’espace d’origine ?
A l’origine, l’appartement était dans son jus. Une grande entrée, une petite cuisine, un séjour coupé en deux et un espace borgne. Le plan de l’appartement n’avait pas évolué depuis sa création avec beaucoup d’espace « perdu ». La peinture y était jaune, rose, bleu, le parquet d’origine avait été remplacé à certains endroits par du stratifié.

Quels sont les travaux qui ont été réalisés ?
La distribution de l’espace a été revue dans son ensemble, tout comme les couleurs des murs et tous les sols. Nous avions besoin de quatre chambres, l’ancienne cuisine a été transformée en chambre parentale en déplaçant une cloison et la nouvelle cuisine a pris la place dans l’espace borgne qui n’était pas valorisé. L’ouverture de la verrière a permis d’apporter la lumière naturelle à la cuisine tout en donnant une perspective à la pièce de vie et à l’entrée.

Comment s’articule la maison ?
Nous jouissons d’une grande pièce de vie pour partager les moments familiaux quotidiens, recevoir, jouer, rigoler, écouter de la musique… La partie nuit accueille les trois chambres des enfants et les salles de bains, celles-ci permettent aux enfants de sortir leurs Legos, de créer de multiples cabanes, de dessiner calmement… ils ont chacun leur espace personnel. Notre chambre est de l’autre côté du séjour. Petite, car nous avons privilégié le séjour où nous passons le plus de temps.

 

MLKDCO_CLAIRE_CLERC-1441_HD

MLKDCO_CLAIRE_CLERC-1338_HD

Dans la cuisine, une cafetière Nespresso, un savon Aesop, une assiette Canova de Constance Guisset, éditée par Moustache et le presse agrume JUICY SALIF de Philippe Starck pour Alessi. 

À droite, le vase Qucha de Jean-Baptiste Fastrez, édité par Moustache, soigneusement fleuri par un bouquet imaginé par Racine

Qu’est ce qui caractérise le style de cet intérieur ?
Décoratrice d’intérieur, je travaille depuis cinq ans pour mes clients. Ce fut une joie de concevoir un projet pour ma propre famille mais aussi une réflexion complexe. Mon intention était que tout le monde se sente bien, que chacun ait sa place. Quel bonheur de pouvoir récupérer l’armoire vendéenne de famille, mélangée au mobilier chiné ou glané lors d’un voyage. Ce mélange allie fonctionnalité et singularité. Ce qui pourrait aussi caractériser le style de notre appartement, c’est la structuration des espaces par les peintures et le papier peint qui donnent volume et unité à chaque pièce. Les trois chambres d’enfants sont conçues de façon identique mais aux coloris distincts. Une autre particularité de notre logement est la cuisine en longueur avec la grande verrière qui la sépare du salon pour apporter lumière et ouverture. La table Trolley blanche, trouvée neuve en vide grenier, est placée sous la verrière. Elle apporte sa touche contemporaine à notre lieu de vie.

Quelles ont été vos inspirations ?
J’ai été styliste pendant 10 ans, puis décoratrice depuis 6 ans. Il existe une réelle corrélation entre la mode et la décoration : ce sont les tendances. Celles-ci me passionnent et j’aime « jouer » avec, les associer pour créer des univers singuliers et uniques. Les réseaux, les blogs déco, Instagram, Pinterest , sont autant de sources qui m’inspirent au quotidien. Et c’est aussi en chinant et par les voyages que de nouvelles idées naissent. Mais je fais aussi confiance à mon intuition qui apporte souvent le côté créatif et harmonieux à mes projets.

 

MLKDCO_CLAIRE_CLERC-1245_HD

MLKDCO_CLAIRE_CLERC-1344_HD

 

Et vos partis pris côté matériaux et couleurs ?
J’aime associer des matériaux très différents. Mais donner une âme à un appartement des années 70 est moins simple qu’à un bel haussmannien. Partir, par exemple, sur un parquet chevron en chêne massif apporte immédiatement un côté chaleureux et uniforme. Dans notre appartement, j’ai imaginé la salle de bain joyeuse avec ce si joli papier-peint terrazzo qui apporte un côté ludique et graphique. Quand au sol, noir, brillant, il permet de faire entrer la lumière.

Quels sont les pièces de mobilier, objets de déco ou œuvres qui singularisent cet espace?
L’applique Serge Mouille est certainement la pièce phare de notre appartement. Notre tapis est une chine venant de Turquie. Repeinte en bleu Klein nos chaises Baumann rappellent la peinture bleue du coin salon. Elles permettent de lier les deux espaces. Notre table en Fenix noir peut s’ouvrir jusqu’à trois mètres pour recevoir tous nos amis ! Sobre et présente par sa couleur, elle donne un côté convivial à notre lieu de vie. Le miroir soleil de la grand-mère de mon mari et le globe de fleurs séchées de son autre grand-mère collent complètement aux tendance actuelles.

Avez-vous des obsessions décoratives ?
Mon obsession numéro un est sans doute de savoir rester ouverte. J’aime le changement au rythme de la vie, des habitudes et des goûts de chacun. J’aime l’harmonie dans le mélange des styles.

MLKDCO_CLAIRE_CLERC-1470_HD

MLKDCO_CLAIRE_CLERC-1464_HD

MLKDCO_CLAIRE_CLERC-1362_HD

_
Propos recueillis par Adel Fecih – Photos : Hervé Goluza
Retrouvez l’appartement de Claire sur airbnb.fr
Merci à Moustache, Maison de Vacances et Aesop.

©






 

SUBSCRIBE:  DIY & Craft feed | Home & Garden feed Fashion & Style feed

 

Related Post: