Si on avait dit à Andrea Sham qu’elle ferait un jour de la pâtisserie son métier, elle aurait ri. De ce rire mutin, qui illumine tout son visage. Aujourd’hui, pourtant, elle garnit les restaurants parisiens de ses gâteaux végans, bio et sans gluten. Et elle adore ça.
Trouver sa vocation aura été, plutôt qu’une évidence, l’aboutissement d’un heureux hasard. Sa famille possède plusieurs restaurants italiens et une boulangerie, mais, refusant d’y voir sa future vocation, elle rejette cet héritage en bloc. Trop dur, trop de stress. Essayer de tout faire, donc, plutôt que de suivre le chemin familial. Elle s’oriente d’abord vers des disciplines plus artistiques : Andrea étudie la littérature, puis le cinéma, avant de se lancer dans des études d’anthropologie à Barcelone. “J’ai toujours aimé côtoyer des environnements artistiques. Je ne comprenais pas toujours ce que je faisais avec ces gens-là, moi qui ne faisais pas d’art à proprement parler, même si je sentais cette sensibilité-là depuis toujours.” Une première piste, donc.

De la naturopathie à la pâtisserie
Puis, elle se tourne vers la naturopathie, d’où l’on peut, avec le recul, voir son futur métier se dessiner en filigrane. En parallèle de sa formation, Andrea trouve une place dans le maraîchage bio près d’Orléans. Elle sera ensuite conseillère naturopathe pour la marque de jus Detox Delight. Pour dépanner, elle y fait aussi des gâteaux, sans gluten et bio. C’est une découverte, celle de mettre le doigt sur quelque chose qui l’amuse vraiment. Pour pérenniser la collaboration, Andrea quitte son job et s’installe à son compte. Rapidement, elle est contactée par Jah Jah, qui fait appel à cette pâtissière magicienne pour leur nouveau restaurant. Début de la grande aventure.
Tout s’enchaîne ensuite très vite. La magie du bouche-à-oreille. Ou celle du travail et du talent. Le carnet de commandes se remplit : il faut stabiliser les recettes, penser à la dimension business, trouver le juste prix, travailler plus vite ! Il faut aussi trouver de la place, chose peu évidente dans la capitale où les loyers sont souvent trop élevés pour une jeune entrepreneuse. Andrea s’installe alors à Meudon dans une charmante maison bordée d’un jardin, et disposant d’une annexe, qu’elle projette de transformer en labo pâtissier.
Carrot cakes moelleux, gâteaux à la patate douce, douceurs chocolat-noisette, banane ou noix de coco… Ses réalisations quotidiennes sont à l’image de la pâtisserie qu’elle aime, gourmande et savoureuse. Sa matière brute se trouve parmi les fruits, légumes, tofu et laits végétaux. Elle aime travailler les oléagineux, les super aliments et les fleurs, comme la lavande et la rose. Il y a aussi l’aquafaba, qu’elle affectionne tout particulièrement ; il s’agit de l’eau de cuisson de pois chiches montée en neige, afin de réaliser la meringue.

 

Décors pâtissiers
Enfin, Andrea se livre à beaucoup d’expérimentations, comme avec sa série “Céramique”, objets pâtissiers déguisés en poteries délicates. Elle voit ses gâteaux comme des tableaux, un espace pour exprimer une créativité nouvelle. C’est cet univers qu’elle nous donne à voir, enchanteur et féerique, comme des pièces patinées tout droit sorties d’un conte. L’épanouissement est enfin là, celui d’exprimer sa voix d’artiste. “Ce qui m’émeut le plus, c’est de voir toutes ces choses sortir de moi, un souffle dont je ne soupçonnais pas l’existence.”
Donner au visuel un peu plus de poids encore, faire des installations, de la scénographie culinaire. Son art la pousse pour le futur vers la photo et le cinéma, d’autres rêves auxquels elle n’ose pas encore trop penser : réaliser la nourriture que l’on voit dans les films, imaginer de grandes tablées colorées à déguster sur grand écran. Tout prend finalement sens pour l’ancienne étudiante en cinéma.
Et puis, il reste son grand rêve. Celui d’ouvrir, un jour, son propre restaurant. Elle, la petite-fille de restaurateurs. Elle, qui ne voulais surtout pas suivre leurs pas. Une jolie façon de boucler la boucle.


Texte : Sarah Berger – Photos : Hervé Goluza
Pour plus de renseignements, rendez-vous sur andreasham.com

©



Volotea WW


Related Post:


Aliexpress WW
Rosegal WW