Le prêt ou échange de maisons se popularise auprès des particuliers. Si le concept a commencé à être en vogue auprès des familles qui profitaient ainsi de vacances à petit prix, de plus en plus de foyers n’hésitent plus à prêter leur maison à des étudiants ou des vacanciers de passage. L’échange de maisons peut être simultané ou non, et permet aussi d’éviter que le logement soit inoccupé le temps d’un séjour en vacances par exemple. L’échange s’effectue sans perception de loyer et peut donc être mis en œuvre aussi bien par des propriétaires que par des locataires. En raison des risques évidents qu’il comporte, l’échange de maisons doit cependant être bien préparé, notamment au niveau des assurances.

vacances pelouse verte arbre piscine dans le cour devant la maison

Prêt de maison : l’assurance habitation pour se protéger

En cas de dommages survenus dans votre maison dans le cadre de l’échange, la famille qui loge temporairement est considérée comme un invité, de ce fait, la prise en charge appartient généralement à votre assurance habitation. Ce qui ne vous empêche pas de bien vérifier que vos « invités » disposent bien d’une assurance en responsabilité civile.

Prêter sa maison à des inconnus ou à des personnes dont vous avez fait la connaissance sur internet n’est pas évident. Il est très important de s’assurer que les candidats choisis sont des personnes de confiance et surtout, souscrire à une assurance habitation en ligne afin de se protéger des sinistres. En effet, vous ne devez pas exclure que les « locataires » puissent abîmer quelque chose, même accidentellement. Cette assurance permettra alors de couvrir votre logement de l’incendie, du vol, de l’effraction, des vitres brisées… durant votre absence. Certains assureurs peuvent même inclure la couverture des dommages sur vos biens nomades et vos équipements écologiques si vous en avez.

visuel protections necessaires preter maison

Le contrat de prêt à usage

Le meilleur moyen de bien encadrer l’échange de maisons avec une autre famille est de signer un contrat de prêt à usage. Il s’agit d’un document qui définit les obligations que chaque partie devra respecter dans le cadre du prêt du bien. Ce contrat viendra également préciser tous les détails de l’échange et notamment l’état du bien tel qu’il est laissé par les propriétaires, ainsi que la durée du prêt.

En établissant ce contrat, vous vous assurez ainsi que l’emprunteur s’engage à garder la maison dans son état initial et à vous le rendre dans l’état convenu à la fin de la durée fixée dans le contrat.

Notez que ce contrat d’échange peut aussi détailler les différentes règles que vous souhaitez que l’emprunteur respecte en matière d’usage du téléphone, d’animaux de compagnie (autorisés ou non), d’utilisation de la voiture (ce dont il faudra aussi en informer votre assureur le cas échéant), etc.

assurance maison mac laptop en gris documents poses sur un bureau

Faire payer les consommations pour responsabiliser les occupants temporaires

Il est possible de solliciter une participation aux consommations aux occupants temporaires de la maison pendant l’échange. Ils peuvent ainsi payer leur part d’électricité, d’eau ou de facture du téléphone. Il s’agit d’un moyen astucieux de responsabiliser vos « locataires » sur leur consommation quotidienne et d’éviter ainsi qu’ils ne commettent quelques négligences et/ou abus.

assurance sinistre maison homme plombier devant la maison

The post Prêter sa maison : les protections nécessaires appeared first on Archzine- e-zine d`architecture, design d ‘intérieur.

©











Loading...