Tout le monde en parle : Marie Kondo, la célèbre auteure de La Magie du rangement est en tête d’affiche sur Netflix pour nous livrer ses conseils et astuces et les mettre en application chez soi.

« Vous est-il déjà arrivé de vous évertuer à ranger votre maison ou votre bureau pour vous apercevoir très vite que le désordre régnait de nouveau ?

Si la réponse est «oui», laissez-moi vous révéler mon secret en matière de rangement. »
-Marie Kondo

Une source de motivation puissante

Les bonnes résolutions de la nouvelle année, le changement de saison : plusieurs fois par an, on essaye de se motiver pour faire enfin du vrai rangement. Mais le plus difficile, est de garder une maison rangée une fois le travail terminé !

Marie Kondo est une source de motivation puissante. Son dynamisme, sa sympathie, sa façon de s’exprimer font d’elle une véritable boule d’énergie, qu’on ressent aussi bien dans ses écrits que dans la série !
Quand on la voit s’afférer, on a presque envie de s’y mettre aussi.

De bonnes idées, inspirantes et faciles à appliquer

Grâce à sa méthode unique, Marie Kondo livre des idées pour maintenir l’ordre au quotidien. De petites choses faciles à mettre en place avec juste, un peu de bonne volonté.

Par exemple, se poser la question « ai-je vraiment besoin de cet objet ? » avant de se décider à le garder ou s’en séparer.
Ou encore adapter nos façons de ranger à notre vie, et non pas l’inverse.

Toutefois, il faut préciser que certaines valeurs sont difficiles à mettre en place pour des questions de cultures. Marie Kondo recommande par exemple de remercier sa maison ou ses objets et de les « ressentir ». Cela ne parait pas étonnant quand on connait un minimum la culture japonaise, mais il faut avouer qu’en Europe, cela parait un peu farfelu !

Des exemples qui font déculpabiliser

Dans le premier épisode notamment, Marie Kondo vient en aide à un jeune couple avec des enfants en bas âge. N’importe quel parent sait à quel point l’arrivée d’un tout petit bouleverse un foyer ! D’autant plus qu’aujourd’hui, la société de consommation nous incite à nous procurer de plus en plus de choses dites « nécessaires » dont on pourraient très bien se passer.

Dans cet épisode donc, on découvre des parents dépassés, qui nous rappellent forcément un moment de notre vie ou celle d’un proche. Et cela fait beaucoup de bien de se plus se sentir seul ! De même pour les choses accumulées comme les habits, les papiers, les objets inutiles…

On croit toujours que l’herbe est plus verte ailleurs… Se rendre compte que non est vraiment libérateur.

©



AnywayAnyday RU UA DE US


Related Post:


Coolicool WW