Netflix ne cesse d’abreuver les petits écrans de ses séries à l’originalité variable, mais dont certaines ont la capacité de se faire clairement remarquées. Poupée Russe, ou Russian Doll dans sa version originale, est l’une d’entre-elles. Disponible sur Netflix depuis le 1er février.

Cette nouvelle série aux airs de famille non dissimulés avec Un Jour Sans Fin et interprétée par Natasha Lyonne, débute dans un contexte new-yorkais assez commun au premier abord: Nadia, le personnage principal, fête ses 36 ans dans l’appartement d’un ami, buvant, fumant, puis, alors qu’elle est sur le chemin du retour, perd soudainement la vie, fauchée par un taxi. C’est là que l’intrigue se met en place, car notre personnage se réveille finalement dans la salle de bain, quelques heures plus tôt, au beau milieu de la fête qui continue de battre son plein en son honneur.

Natasha Lyonne dans le rôle de Nadia, héroïne principale de Poupée Russe

image Natasha lyonne dans le rôle de Nadia dans la série poupée russe sur Netflix russian doll

Créée par Natasha Lyonne alias Nadia, Amy Poehler et Leslye Headland, cette Poupée Russe vient donc s’ajouter à la liste des fictions reprenant le thème de ce jour qui n’en finit pas, à l’instar du classique interprété par Bill Murray et du Happy Birth Dead sorti en 2017, dont Russian Doll semble clairement s’inspirer. Étalée sur 8 épisodes d’à peine une demie heure chacun, l’intrigue a cependant le temps de s’aérer et de développer un concept plus ambivalent, s’articulant d’avantage sur la psychologie du personnage principal de Nadia, devant affronter une mort qu’elle voit venir et revenir sans cesse. Vient donc logiquement la question du bien fondé de ces décès à répétition, ou même plus simplement de sa mort qui a l’air tant programmée.

Bande Annonce de la nouvelle série Poupée Russe, diffusée sur Netflix depuis le 1er février

Comme annoncé dans le deuxième trailer de la série, arrive un nouveau personnage tout aussi intriguant, Alan, interprété par Charlie Barnett, victime du même syndrome de la journée dramatique se répétant encore et encore. Cette nouvelle arrivée donne ainsi du piment au scénario, le rendant finalement plus singulier que prévu. La découverte de ce binôme si particulier fait ainsi évoluer l’intrigue en changeant sa perspective, jusque là auto-centrée sur le personnage de Nadia et ses questionnements, auxquels personnesne semble prêter attention.

Charlie Barnett fait aussi parti du casting de Poupée Russe / Russian Doll

Natasha Lyonne tient là une de ses meilleures prestations, campant un personnage de Nadia tourmenté mais prenant chaque obstacle avec philosophie, comme annoncé après une de ses multiples morts « Si Dieu a envie de jouer, il ne pouvait pas trouver meilleure partenaire que Nadia ». Les 3 créatrices de Poupée Russe ont su ici créer un rythme et le conserver, au travers d’épisodes au format raccourcit de 30 minutes, évitant ainsi les longueurs et la lassitude due à ce type de scénario répétitif. Elles ont également été en capacité de créer un univers qu’elles manient comme bon leur semble telle une marionnette, mêlant comédie, science-fiction et thriller. Une réussite qui a le mérite de développer l’imaginaire du public, déjà impatient quant à une deuxième saison d’ores et déjà très attendue.

Natasha Lyonne, célèbre pour son rôle dans la série Orange Is The New Black, joue Nadia dans la série qu’elle a elle-même créé

photo Natasha Lyonne qui joue le rôle de nadia dans la série à succès netflix Poupée Russe Russian Doll

Affiche de Poupée Russe / Russian Doll sur Netflix

affiche de la nouvelle série poupée russe de Netflix diffusée depuis le 1er février avec Natasha Lyonne

La série a déjà conquis le public

capture twitter avec avis positif d'un spectateur sur la série Netflix poupée russe avec Natasha Lyonne

The post Poupée Russe, la nouvelle série Netflix à succès appeared first on Archzine- e-zine d`architecture, design d ‘intérieur.

©



AnywayAnyday RU UA DE US


Related Post:


TVC-mall WW
Tomtop WW