C’est l’histoire d’une belle amitié, d’un coup de foudre pour un lieu acheté en un claquement de doigt, d’un pari fou en somme… Lorsqu’Amélie Blanckaert, fondatrice de l’agence de conviction Bureau 121, et Valérie Fisson, coach, franchissent le seuil de cette boucherie laissée à l’abandon à Mahon, sur l’île espagnole de Minorque, elles comprennent instantanément avoir trouvé la perle rare et signent l’achat dans la foulée. Accompagnées par l’agence d’architecture minorquine Quintana Partners, elles entreprennent alors de faire éclore la beauté enfouie de ce petit palais époque Art déco, qui s’étend sur quatre niveaux et 450 m2. Les volumes sont repensés, avec notamment la création de salles de bain immenses au charme désuet, les terrasses sont investies, les murs décorés à la main au pinceau sont dévoilés, des sols en carreaux de ciment sont sublimés et l’escalier – majestueux – prend soudainement tout son sens… Passionnées par le beau, chineuses invétérées, les deux amies sillonnent les antiquaires de l’île pour meubler leur nouveau nid, et recouvrent lits et banquettes avec une collection de kantas indiens vintage aux couleurs chatoyantes pour pimper une déco par ailleurs épurée. Le résultat ? Un paradis caché.

_

www.bureau121.com

Textes : Nathalie Balland. Photos : Karel Balas. 

©











Loading...