Institution du 2ème arrondissement depuis les années 20, le restaurant Drouant est le théâtre des remises des prix littéraires du Goncourt et du Renaudot. Depuis sa réouverture après le confinement, le lieu s’est offert une seconde jeunesse sous l’impulsion du groupe Gardinier, qui a fait appel à Fabrizio Casiraghi pour dessiner son nouveau décor. Fidèle au style de l’architecte d’intérieur, l’adresse mise sur un cadre à l’élégance intemporelle, teinté de notes de couleurs vert olive et jaune moutarde. Autre nouveauté de cette rentrée, la formule brunch désormais proposée le samedi et le dimanche par le nouveau chef Thibault Nizard. A déguster dans le cadre paisible et verdoyant de la terrasse ou à l’intérieur dans l’espace feutré, ce menu en cinq temps invite à commencer la journée en douceur. Au menu, des viennoiseries et du pain, ainsi qu’une boisson chaude et un jus, avec au choix une multitudes d’options toutes plus appétissantes : des oeufs cuisinés à l’envie (omelette, brouillés, benedicte), des plats (comme un très bon risotto de saison), un dessert régressif (à l’image d’une gaufre liégeoise ou une madeleine démente taille XL), mais aussi des petites assiettes végétales et une partie traiteur (avec de bons produits comme du fromage, de la charcuterie). Bon à savoir, le lieu propose également un brunch pour enfants.

_

Le brunch chez Drouant, 68 euros. Le samedi et dimanche de 11h à 15h30.

www.drouant.com

 

©











Loading...