Dans une société misant sur l’uniformisation depuis des décennies, la réappropriation de l’individu et de ses critères tend cependant à gagner du terrain depuis peu. Pour des raisons avant tout économiques puis sociologiques, la standardisation s’est imposée comme une référence dans de nombreux domaines de la consommation, suivant des stratégies industrielles ayant comme leitmotiv principal un gain de coût, allant de la fabrication à la distribution. La robotisation, qui ne cesse de progresser au sein des manufactures répond au cahier des charges de bon nombre d’acteurs de l’économie à grande échelle, illustrant par la même occasion une disparition longtemps programmée de la personnalisation des besoins. Les modes, qu’elles touchent l’habillement, la décoration ou même les habitudes de vies se sont vues dictées par l’industrie de masse depuis l’ère de la révolution industrielle, synonyme d’une indifférenciation exacerbée. Alors que ressembler au voisin touche particulièrement les jeunes générations soumis à une pression sociale collective et dont l’influence de personnalités émergentes contribue à favoriser, le besoin d’originalité se veut de plus en plus pressant, menant cependant parfois au paradoxe d’une distinction qui se révèle norme au fur et à mesure qu’elle se répand. Dans cet océan de courants, là où tous les chemins mènent à Rome, à Lisbonne ou à Berlin, le sur-mesure s’impose comme une révolte et un besoin et non plus comme un caprice.

Le sur-mesure fait sa révolution

Le sur-mesure s impose désormais comme un nouvel élément de l économie globale

Le sur-mesure, longtemps considéré comme un luxe inaccessible, a pris lui aussi le chemin de la démocratisation grâce à une demande populaire encline à ne plus suivre les diktats de la masse. Vacances, meubles et aujourd’hui vêtements, l’offre se singularise afin de satisfaire une clientèle à la fois exigeante en terme de résultat comme en terme de qualité. L’avancée du secteur des services a su prendre le train en route et trouver les solutions adéquates afin de fournir un service jusqu’ici niché et qui répond désormais à des changements sociologiques. Ainsi, la réduction des surfaces habitables dans les grandes villes a vu éclore une demande de meubles fabriqués au millimètre, donnant dans le temps accès à l’univers du design jadis également réservé à une minorité. Le temps, richesse rare dans nos civilisations actuelles, modèle tout autant la façon de s’occuper afin d’exploiter son potentiel au maximum. Les entreprises de tourisme l’ont compris et s’efforcent désormais de proposer des produits clés en main, durant lesquels le facteur se voit priorisé.

Le sur-mesure pour se démarquer

Les services sur-mesure se développent en opposition à la consommation de masse



Dans cette diversification de l’offre personnalisée, l’habillement reste l’élément principal quand on pense au sur-mesure. Car, s’il y a une révolution sous jacente en terme de consommation, le textile en est le moteur principal. On le sait, l’ère de la fast fashion bon marché est sur le déclin, chiffres à l’appui, au profit de nouvelles habitudes mettant la qualité au devant de la quantité. Moins, mais mieux, et ce quelque soit le produit. En tête d’affiche, le costume pour homme. Malgré qu’il ne soit plus un standard en terme de mode masculine, celui-ci conserve cependant son aura particulier, notamment lorsqu’il prend part à une situation tout aussi particulière. Mariage, funérailles, entretiens, cérémonie, le costume homme marque celui qui le porte, ne serait-ce qu’une unique fois, tout autant que le moment. À l’instar de la robe de mariée, le costume ou smoking se doit d’être à la hauteur, et pour cela, le sur-mesure n’a pas d’égal en terme de qualité. Autrefois réservé à une élite, le costume sur mesure personnalisé tend désormais à devenir plus accessible et à s’offrir à un public élargi, grâce aux efforts de certaines maisons comme Atelier NA qui tentent de concrétiser l’idée que l’élégance ajustée ne doit pas restée à l’état de rêve intouchable pour la majorité des hommes.

le costume sur-mesure, un luxe désormais accessible

le costume sur-mesure fait sa révolution en ligne grâce à un outil de mesures 3D

Tout comme l’on réserve désormais son weekend ou que l’on compose soi-même son flacon de parfum ou sa bouteille de vin, on peut aujourd’hui s’offrir le costume adéquat par l’intermédiaire de réseaux de tailleurs spécialisés de qualité, aidés de l’avènement d’outils technologiques avancés. Ainsi, on retrouve désormais des algorithmes permettant de scanner des prises de mesure en 3D afin d’établir le costume idéalement taillé et adapté à la morphologie de tout un chacun et ainsi se projeter dans ce qui deviendra sa deuxième peau le temps de quelques heures.

Un tailleur personnel virtuel

Il est désormais possible de se faire tailler un costume sur mesure sur internet, grâce à de nouveaux outils 3D

The post La révolution du sur-mesure 2.0 appeared first on Archzine- e-zine d`architecture, design d ‘intérieur.

©









Volotea WW


Loading...
Tomtop WW
Aliexpress WW