La Maison de verre, construite par le designer et architecte Pierre Chareau à la fin des années 1920, est une merveille architecturale. Le 7 octobre prochain, la maison Christie’s met aux enchères une partie des collections de ses propriétaires, Annie et Jean Dalsace. Le couple, grand amateur d’art, a fréquenté les milieux artistiques de l’avant-garde et s’est particulièrement lié d’amitié avec Chareau, à qui il commande ses premiers meubles en 1918. La vente à Paris réunira un ensemble exceptionnel d’une soixantaine de meubles et pièces de mobilier du designer français, dont le bureau en bois et métal MB405, la table éventail MB106 ou encore la lampe Masque LP180, des pièces qui témoignent de la grande modernité de Chareau et de sa vision très architecturée du meuble. On retrouvera aussi parmi la collection des œuvres de Braque, Max Ernst, De Chirico, Picasso ou Jean Lurçat. L’ensemble est estimé à 2,5 – 3,5 millions d’euros, et sera exposé du 1er au 7 octobre, avant la vente qui promet d’être spectaculaire.

_

Texte : Salomé Mathieu. Photo de gauche : François Halard, Vue du Hall 2.

_

Photo : © Evelyn Hofer

_

Photo : © Evelyn Hofer

_

Photos : © François Halard

_

Photo : © François Halard

 

 

 

_

À gauche : © Archives Vellay-Dalsace. À droite : © François Halard

_

Photo : © François Halard

©











Loading...