Huawei pourrait remplacer Android par l’OS russe Aurora



Après la décision de Google de bannir le fabricant chinois de son système Android en raison de nouvelles directives mises en place par le gouvernement américain, Huawei pourrait désormais se tourner vers la Russie, afin de se fournir en système d’exploitation. Si la société de Ren Zhengfei avait pourtant fait savoir qu’elle se reposerait sur le développement de son propre OS Hongmeng afin d’assurer le fonctionnement de ses smartphones et tablettes, il semblerait que la solution russe d’Aurora OS pourrait être une autre alternative pour le géant de l’empire du milieu en pleine tourmente.

Huawei pourrait se tourner vers la Russie et Aurora OS pour remplacer Android

Sailfish OS devenu le russe Aurora OS pourrait bientôt remplacer Android dans les smartphones Huawei

Huawei envisagerait donc de se baser sur le système russe Aurora OS, anciennement créé en Finlande sous le nom de Sailfish OS puis repris en Russie sous son nom actuel, pour combler le vide laissé prochainement par Android. La période de sursis d’utilisation laissée par Donald Trump à la marque chinoise arrive bientôt à expiration et entrainera de ce fait une baisse de 60% des ventes de smartphones Huawei à l’internationale. Basée sur la solution open source Linux, Aurora serait tout de même compatible avec certaines applications Android et apparaitrait comme une solution alternative plus simple à mettre en place que le développement de Hongmeng toujours en cours. Banni du marché américain, Huawei passerait ainsi directement du coté du rival de longue date, la Russie.

Aurora OS, ex Sailfish, pourrait équiper les futurs smartphones Huawei, bannis d’Android

le chinois Huawei pourrait choisir le système russe Aurora OS anciennement Sailfish pour remplacer Android

Le PDG de Huawei se serait à ce propos entretenu avec le ministre russe en charge des questions du numérique, de la communication et des médias, afin de discuter d’une utilisation future de l’OS Aurora, sur lequel l’état de Vladimir Poutine a une emprise certaine. Le développement d’unités de productions sur le sol de la Fédération de Russie serait également un des éléments clés de cette probable collaboration. Intérêts politiques et économiques se verraient renforcés par cette alliance entre les deux puissances rivales des Etats-Unis que sont désormais Huawei et l’état russe, ceux-ci étant en effet copropriétaires de Rostelcom, chapeauteur du projet Aurora OS, développé en parallèle de Hongmeng OS.

Banni du marché américain, Huawei passerait ainsi directement du coté du rival de longue date en adoptant Aurora OS

Le système russe Aurora OS ex Sailfish OS pourrait être choisi par Huawei pour remplacer Android

Les ventes de Huawei à l’internationale pourraient connaitre une baisse de l’ordre de 40 à 60 %

Le fabricant chinois Huawei envisagerait de remplacer Android par l'OS russe Aurora anciennement Sailfish

The post Huawei pourrait remplacer Android par l’OS russe Aurora appeared first on Archzine- e-zine d`architecture, design d ‘intérieur.

©