Expo : Theo Mercier

Artiste pluridisciplinaire, Théo Mercier passe de la sculpture à la mise en scène afin de travailler sur la relation entre l’oeuvre et son environnement. Avec « Every Stone Should Cry », il signe sa seconde exposition au Musée de la Chasse et de la Nature, dix ans après avoir habité ses différentes salles. A cette occasion, il imagine un scénario post-moderne qui interroge la notion de « domestication » de la nature par l’homme et déploie un savant jeu de dialogues et d’associations entre différents objets collectés. D’un regard amusé, il inverse les logiques de pouvoir et de fantasmes entre l’homme et son environnement et nous invite à participer à une chorégraphie du regard, vive et truculente. Ici, le spectateur endosse le rôle de « cobaye » dans un lieu clot et se confronte à un répertoire de sculptures aux couleurs et formes alléchantes, et au jeu d’échelles absurdes. Entre étalages de magasin, cabinet de curiosités et aire de jeux, les différentes installations nous transportent au coeur d’une véritable récréation zoologique, orchestrée par la sensibilité et le regard moderne de l’artiste.
_
Texte : Adel Fecih – Photos : Erwan Fichou
« Every Stone Should Cry » de Théo Mercier au Musée de la Chasse et de la Nature, jusqu’au 30 juin 2019 au 62 rue des Archives, 75003, Paris
Pour plus de renseignements, rendez-vous sur chassenature.org et theomercier.com

©






Loading...