Jour 1 : Le Mont Saint-Michel 

Pour explorer la baie du Mont Saint-Michel, rien de tel que de poser ses valises à l’Auberge Sauvage. C’est ici, dans le petit village de Servon, à l’orée de la baie, que Jessica et Thomas Benady ont ouvert en décembre dernier leur établissement. Lassé de la restauration parisienne et soucieux d’offrir à sa clientèle une cuisine voguant au gré de la nature, Thomas Benady vend Orties, son restaurant rive droite et jette son dévolu sur cette bâtisse aux larges pierres grises, typique de l’architecture du département de la Manche. Arrivez avant le coucher du soleil et prenez place dans le jardin. Là, admirez le coucher de soleil, vous apercevrez au loin, l’abbaye du Mont Saint-Michel, imposante dame de pierre bâtie au Xe siècle. A l’heure du dîner, vous apprécierez la cuisine du chef autodidacte dont la créativité n’a de limite que son imagination. Amoureux des produits et soucieux des enjeux environnementaux, le trentenaire achète tous les ingrédients dans les environs. Adieu donc chocolat ou épices voyageuses ! Aux beaux jours, légumes et aromates cultivés dans le potager finissent leur vie dans nos assiettes. Pour accompagner allègrement ce festin, ne manquez pas les cidres du Vastel, une petite ferme cidricole du Nord-Cotentin. Pour clore cette journée, vous n’aurez qu’à faire dix pas pour rejoindre les lits moelleux de l’une des trois chambres que compte l’auberge. Le lendemain, avant d’aller explorer l’îlot rocheux baptisé en l’honneur de Saint Michel, prenez la route jusqu’au Gué de l’Epine dont le chemin sinueux offre un superbe panorama sur l’église abbatiale.  

 

Auberge Sauvage
3 place Saint-Martin, 50170 Servon
02 33 60 17 92

La Ferme du Petit Changeons
Une ferme bio où l’on trouve fromages de chèvre, jus et pain au levain. Vente à la ferme le mardi et le vendredi de 16h à 19h.
Rue des Nu Pieds, 50300 Avranches
06 84 22 54 11 

 

 

Jour 2 : Cancale et Saint-Malo 

Seuls une dizaine de kilomètres séparent le Mont Saint-Michel de la ville de Cancale, citée tournée vers la mer et bercée par les marées. Ici tout le monde connaît la famille Roellinger dont les établissements sont disséminés dans les rues. Impossible de faire l’impasse sur le millefeuille de la pâtisserie Grain de Vanille, dessert emblématique de cette famille de cuisiniers émérites ou sur les épices enchanteresses de leur comptoir cancalais. Surplombant le sentier des douaniers et offrant un horizon infini sur les eaux émeraudes, les charmants gîtes marins des Roellinger, tous pensés comme de grandes cabanes de bord de mer, donnent envie de jeter l’ancre pour quelques jours. Le matin, pour entamer la journée du bon pied, est déposé devant la porte un panier contenant fruits de saison, beurre jaune paille élaboré avec le lait de vaches Froment du Léon et brioches fraîches. Chacun.e peut à sa guise aller cueillir dans le potager, légumes et herbes pour cuisiner chez soi avant de s’attabler sur sa terrasse privative. Après la sieste, arpentez une portion du GR34 dont les sublimes décrochés relient le Mont Saint-Michel à Saint-Nazaire en passant par la Côte de Granit Rose et le Cap Fréhel. Avant de rentrer, faites un saut chez la céramiste Moana Bertrand qui a élu domicile en 2015 dans un ancien moulin et dont toutes les pièces sont d’un blanc immaculé. Si vous logez dans l’un des établissements de la famille Roellinger, ne manquez surtout pas de vous rendre aux Bains Celtiques, un lieu consacré au bien-être pensé avec l’architecte breton Christophe Bachmann comme un rendez-vous avec la mer et le cosmos. Avant de profiter des courants chauds des bains, offrez-vous le luxe d’un tête-à-tête avec la réflexologue Gwenn Libouban. 

Grain de Vanille
12 place de la Victoire, 35260 Cancale
02 23 15 12 70

Les Bains Celtiques
Le Buot, 35350 Saint-Méloir-des-Ondes
02 99 89 64 76

Gîtes Marins, Les Rimains
62 rue des Rimains, 35260 Cancale 
02 99 89 64 76

Moana Céramiques
83 rue des Rimains, 35260 Cancale
06 99 33 52 05

Et aussi :

Le Coquillage, table deux étoiles où le chef Hugo Roellinger sublime les trésors marins
Le Buot, 35350 Saint-Méloir-des-Ondes
02 23 15 12 70

B-Raku, une galerie d’art qui expose artistes bretons et nippons
2 rue de l’Orme, 35400 Saint-Malo

Jour 3 : Dinard et Saint-Lunaire 

Pour rejoindre Dinard, deux possibilités s’offrent à vous : rejoindre la ville en contournant le fleuve de la Rance ou plus rapide, emprunter le barrage de la Rance. Trait d’union entre les deux rives, il offre une vue agréable sur le fleuve à gauche et la mer, à droite. Si vous avez le ventre creux, faites escale chez Oyster Club, un lieu dédié à la pêche durable imaginé par  Adèle Grunberger et Tanguy Thomassin. Lorsque le temps est clément, le mieux est de prendre le fish and chips confectionné par le chef anglo-saxon Harry Vidler – passé par les cuisines du restaurant parisien Jones – pour le déguster sur la digue. En dessert, on ne saurait que trop vous conseiller de succomber aux vapeurs sucrées du glacier Vent de Vanille ouvert en mai 2019 par Juliette Le Roux et le pâtissier Nicolas Caillet avec la complicité de la famille Roellinger et une fois encore, du talentueux Christophe Bachmann. Les parfums des glaces et sorbets évoluent au fil des saisons, tout comme les desserts. Ce jour-là, difficile de choisir entre la glace à la cacahuète et le Paris-Cancale à la pistache… Pour dormir, à l’agitation de la ville, préférez plutôt la tranquillité de l’auberge Comète à Saint-Lunaire, sublime station balnéaire située à quelques encablures de Dinard. Là-bas, vous ne résisterez pas à l’accueil chaleureux d’Angélina Huriaux et Victor Nicolas qui ont investi l’an passé une charmante maison de ville pour y créer leur restaurant et y établir quelques chambres. En cuisine, Victor Nicolas propose une cuisine pleine de bon sens dont les recettes sont élaborées à partir de produits glanés à des producteur.rice.s des environs. Le lendemain, après avoir passé la nuit dans l’une des quatres chambres aux détails colorés et après vous être délecté.e du petit-déjeuner concocté par le couple, faites un tour entre les bâtisses art déco avant de pousser jusqu’à la pointe du Décollé où son panorama à couper le souffle vous permettra de clore ce circuit sur une note bleutée. 

Vent de vanille
3 bis boulevard Wilson, 35800 Dinard
02 99 89 61 03

Comète
35 rue de la Grève, 35800 Saint-Lunaire
02 23 28 15 99

Oyster Club
2 rue de Saint-Enogat, 35800 Dinard 
07 66 36 90 15

Et aussi :
La Cale Gourmande, une épicerie de village où produits vertueux côtoient de jolies quilles nature
31 rue du Général de Gaulle, 35870 Le Minihic-sur-Rance

 

_

Textes : Jill Cousin. Photographies : Anne-Claire Héraud.

 

©











Loading...