C’est un écrin de douceur comme un bonbon que Mur.Mur Architectes a imaginé pour le restaurant Dalia. Un lieu tout rose de 300 m2 où se retrouver autour de grandes tables pour déguster une cuisine de partage inspirée des pays du Levant. Un décor qui tranche avec la carte bien relevée de la jeune cheffe Or Bitan, qui envoie des assiettes aux saveurs percutantes de sa cuisine ouverte : fumées pour le labné à la sauge dément, épicées à l’image du pain Dalia bien rebondi avec ses dips incroyables et fraîches, comme le sashimi de maigre sauvage. Pour le dessert, on opte pour le dément 50 shades of chocolate, un gâteau moelleux et léger qui fait mouche. «On fait appel à un pâtissier pour tous nos desserts», explique le propriétaire Benjamin Cohen. Pour la carte sucrée, il s’est offert les services de Noam Bechor, un chef qui partage sa vie entre Paris et Tel Aviv. Un menu où toutes les propositions donnent envie, à déguster en sirotant des cocktails maison bien secoués, à l’exemple du Dalia Mule, à base de vodka, liqueur de sureau, jus de citron et twisté de cardamome, ginger beer et chips de citron séchée.

_

Photos : @thetravelbuds

@dalia.paris

 

©











Loading...